Transplantation de la musique classique traditionnelle hindoustanie

Les Paranjape ont continué à explorer l'intérêt qu'ils portaient à la musique classique occidentale, assistant à de nombreux récitals au Convocation Hall de l'université. Mme Paranjape faisait aussi partie d'une petite chorale de l'Academic Women's Club, appelée Singing for Pleasure (chanter pour le plaisir). Elle a continué de suivre des cours de violon si bien qu'en 1962, elle a joué dans le cadre d'une diffusion symphonique de la CBC dirigée par Thomas Rolston. L'obligation de suivre des notes de musique s'avérait difficile pour une personne tellement ancrée dans la tradition indienne de mémorisation et d'interprétation.
Warning: file_get_contents(http://www.fwalive.ualberta.ca/vmctm_api/get_comment/type=nar&id=2&sec=2) [function.file-get-contents]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 403 Forbidden in /home/chinook/public_html/services/CommentXML.php on line 12

Commentaires (0)

Les commentaires et les médias répondent aux exigences des règles relatives aux soumissions. Le Musée virtuel des traditions musicales canadiennes n'appuie pas nécessairement les points de vue qui y sont exprimés.
Aller á la page 2 3 sur 11 Aller á la page 4

Cliquez sur une ressource éducative pour en savoir plus. Cliquez sur le bouton PDF ou HTML pour voir la ressource

Wasanti Paranjape en compagnie de sa chorale de femmes Singi...

Wasanti Paranjape en compagnie de sa chorale de femmes Singing for Pleasure